Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Vault 99

The Vault 99

Critique, actu ciné


Critique Daredevil Saison 1

Publié par Vault99 sur 3 Mai 2015, 09:18am

Critique Daredevil Saison 1

Aveugle depuis l’enfance, mais doté de sens incroyablement développés, Matt combat l’injustice le jour en tant qu’avocat et la nuit en surveillant les rue de Hell’s Kitchen, à New York, dans le costume du super-héros Daredevil.

Produite par Netflix, cette série est le premier pas d'un partenariat avec les studios marvel, en effet nous pourrons découvrir prochainement, Jessica Jones, Luke Cage et Iron fist puis the derenders, qui devrait les réunir tous les 4, une sorte de Avengers en série TV en somme. Sachant que ces 4 héros devrait étre présent dans Avengers 3 Infinity war ! Ces héro font ainsi aussi partie du Marvel Cinematic Universe, avec donc les avengers mais aussi, Agents of Shield et Agent Carter. En bref le plus gros univers jamais développé à la fois au cinéma et à la télévision. Que vaut donc Daredevil?

L'histoire se déroule à Hell's Kitchen, quartier de New York en grande partie détruite suite à l'attaque Chitauri de Avengers (2012). Le quartier en reconstruction est en proie aux à la mafia et à la corruption.

Dès les premières minutes le ton est donné, beaucoup plus sombre que les autres productions Marvel Studio, Netflix, nous offre un héros torturé à l'image du Dark Knight de Nolan, sans pour autant être une copie ! Cette saison de 13 épisodes, nous montre, à travers un univers très réaliste, la naissance d'un héros, Daredevil, Charlie Cox reprend le rôle de l'homme sans peur dans une interprétation très juste, Face à lui Wilson Fisk, dit le Caid ( Kingpin en VO) et le gros point fort de cette saison. Vincent d'onofrio n'interprète pas le Caïd , IL EST le Caïd ! Surement un des méchants les plus réussi des productions marvels studios, car surement le plus travaillé, je n'en dirais pas plus, je vous laisse le découvrir si ce n'est pas encore fait.

Dans le camp de Matt Murdoch, deux boulets, j'ai nommé Foggy Nelson et Karen Page, points noirs de cette saison pourtant réussi. Foggy est un sidekick banal, meilleur ami cliché du héros, qui ne sert pas à grand chose, de plus il se developpe une romance ridicule avec la secrétaire du cabinet d'avocat de matt et foggy, Karen, absolument ridicule. Ces 2 acteurs joue correctement mais ne nous transcendent pas par leur interprétation. Karen Page aura cependant un role relativement important cour de la saison, notamment au coté du fameux journaliste que tous les fans des comics connaissent, Ben Urich, quant à lui très bon. Rosario Dawson, apparait dans un role qui finalement n'a pas tant d'importance que sa et est assez peu présente. On notera quelques longueurs et des épisodes soporifique avant le final de la saison.

Un des gros point forts cependant, le personnage de Stick, mentor de Daredevil, pas vraiment originale mais bien écris et bien interprété, et on regrettera qu'ils apparaissent si peu à l'écran, de plus qu'il apporte réellement des mystères dans cette saison plutôt balisé dans son intrigue. Autre qualité, les combats, très bien chorégraphiés et réalisés. De plus Matt se prendra de nombreuses raclés, accentuant le coté réaliste et vulnérable du héros.

Netflix nous propose encore une fois une série d'une très bonne qualité malgré quelques accro, grâce à son succès, une saison 2 et dores et déjà prévu en plus des autres séries Marvel qu'elle devra produire. Marvel marque encore des points face à l'écurie DC, plutôt à la traine.


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents